• la communication ardue

    comment te dire

    arrête de me parler avec toute la motivation du monde dans ta voix, comme si j'étais une petite chose frêle qu'il fallait récompenser pour chaque miette de travail

    alors que

    la veille, tu me serrais au creux de tes bras pour éponger mes angoisses mon stress ma panique ma peur de l'échec et toutes ses petites soeurs

    comment te dire

    je n'ai plus l'énergie de communiquer même te sourire me fatigue laisse moi m'emmurer dans mes tics et mes tocs de routine qui ne me demandent pas d'énergie tout en me gardant en mouvement

    alors que

    il n'y a pas une heure mon rire et ton rire se faisaient des croche-pattes à travers tout l'appartement, arrière-plan sonore à nos chasses de comètes

    comment te dire

    j'ai l'angoisse de la mort l'angoisse folle et j'ai creusé des ornières telles autour de cette terreur qu'à chaque fois que le sujet me happe je tourne en rond jusqu'à l'épuisement et la cure par le sommeil

    alors que

    la semaine d'avant comme celle d'après je ris du bonheur de vivre je ris de la vie elle-même tant elle est douce tant elle est chaude tant elle est belle vue de tes bras

    comment te dire

    ce soir mon humeur est triste à faire pleurer les pierres

    alors que

    dans le même temps elle pourrait basculer à l'extrême inverse pour peu que tu me racontes ce qu'est un archipel

    (un outil pour creuser des architrous)

     

    comment te dire

    mon humeur une fonction trigonométrique irrégulière, aux à-pics et aux falaises, à fleur de peau et à fleur de vivre

    mes états d'âme des sinus aux oscillations aléatoires, aux bouleversements instantanés et imprévisibles

    comment te dire

    mon humeur une girouette soudaine et têtue, un caméléon qui fait la moue difficile

    mes états d'âme comme les visages de l'océan, mille facettes odieuses et irréelles, ballottant entre extase et calvaire 

     

    comment te dire

    merci

    alors que

    merci

    « que sera sera

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :