• que sera sera

    à force de se singer dans le plexiglas des bonnes convenances

    c'est par se trouer les lèvres que l'on va finir

    c'est par se percer et la peau et le coeur et le monde

    (depuis toujours le petit trou sous les intercostaux qui pulse et qui pulse)

     

    sous mes mots toujours la même plainte la même supplique la même prière

    aime-moi aime-moi aime-moi

    ~

    « Love it or leave it - Asaf Avidanla communication ardue »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :