• février

    je me rappelle de l'homme dentelle qui me fustigeait de ne plus écrire

    alors qu'il embrassait à pleine bouche sa nouvelle manie de se rendre invisible

    je lui demandais souvent

    je te dois ma vie griffée sur du papier tandis que tu choisis de ne plus vivre

    te rends-tu compte de l'ironie de la chose?

    il me disait mais bleuet tu as du talent tu te dois d'écrire

    - sauf que je ne le crois pas

    j'ai simplement appris à vivre comme dans un poème

    et depuis ce postulat les mots viennent de par eux-mêmes

    tâcher de leur lourdeur jusqu'à mes angoisses

    ne plus écrire est ma manière de ne plus vivre à moi

    et quelque fois je me fais la violence de revenir

    étrange dichotomie qui pourtant me pousse à grandir

     

    - à chaque fois tenter de rester plus ouverte encore au monde

     

    apprendre à s'écorcher-vivre

    « janviermars »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mars à 17:38

    C'est drôle que tu aies posté ça pendant le mois où je n'ai presque plus écrit (comme ça m'arrive de temps en temps), je ne comptais pas commenter deux fois mais celui-là aussi est super bien écrit, c'est vrai que tu as du talent et que tu te dois d'écrire :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :