• Sans titre

    "This is the way the world ends / not with a bang but with a whimper."

    The Hollow Men, T.S. Eliot

    ~

    J'ai le visage qui se décompose en tout, tout petits morceaux d'angoisse, l'inquiétude transparaît et déchire les pommettes, déchirées mes pommettes comme du papier de soie dont personne n'a que faire

    (mais le papier des cadeaux de la princesse noire ?)

    le visage qui se craquèle et rampent à travers les fissures mille sourires cabossés qui ne savent plus rimer, fracassés par des lignes maintes et maintes fois répétées, oh qu'il est dur qu'il est dur de t'aimer

    (et sa peau bleue et ses yeux sombres et sa face de pierre)

    j'ai le visage qui se démâte comme je perds ma colonne - entre deux métros - les gens sont froids comme la bise qui me mord dehors, mes pupilles se détraquent sans focus et je tourbillonne bien loin du monde, capturée par un courant d'air

    (sa main sur mes reins ne me retient)

    l'odeur du jour est lourde à mes narines, des dix fenêtres je n'en n'ouvre aucune car j'ai peur de sortir - alors qu'il faudrait réfléchir, il faudrait réfléchir, y penser, se poser, s'imposer, l'introspection tu connais ?

    « SoSoniaGare aux sapins »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :