• la gamine au poumon percé

    les yeux de ma gamine brillent

    quand elle joue aux intégrales

    quand elle joue à la grande vie;

     

    ma môme asthmatique d'avoir reçu trop d'amour

    qui se prend pour une assoiffée de la tendresse,

    qui, le soir, pour un baiser, pour une caresse,

    ferait mille fois le tour du monde, du quartier, de l'analyse toute entière;

     

    ma gosse aux pieds trop grands qui s'encoublent sur sa vie

    qui joue à parler comme les grands, avec dans les yeux toujours ses rêves de petite fille,

    qui fait semblant de rire de tout, aspire à l'honnêteté brute, confond le sucre et les nuages,

    ma gosse au coeur trop grand qui lui fait des bleus en dedans des côtes,

    et qui me regarde fièrement, perchée sur un poumon, avec cet air de défi et de confiance qui lui donne toute sa force,

    et qui sans jamais rien me dire, sans jamais me parler, sait graver dans mes pupilles des relents d'enfance

    qui crépitent et étincellent, et donnent à ma vie un tendre goût de plastique et de paillettes.

    ~

    Let it fall, by Soaring Anchor Designs

    « la mémoire concasséeTulipe Comix »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :