• Jour 46 - Chauve-souris

    Aujourd'hui ce n'est pas moi qui écrit, c'est un ami poète qui s'invite souvent dans mes oreillettes - il a déjà composé une chanson sur une chauve-souris, je ne pouvais pas ne pas me la permettre.

    ~

    "Une chauve-souris

    Aimait un parapluie

    Un grand parapluie noir

    Découpé dans la nuit

    Par goût de désespoir

    Car tout glissait sur lui

    Une chauve-souris

    Aimait un parapluie

     

    Elle marchait au radar

    Le sommeil l'avait fuie

    Elle voulait s'mettre а boire

    Se jeter au fond d'un puits

    Une chauve-souris

    Aimait un parapluie

    Un grand parapluie noir

    Découpé dans la nuit

     

    Sans jamais s'émouvoir

    Pour cette chauve-souris

    Le grand parapluie noir

    Sortait de son étui.

    Il prenait sous son aile

    Soin d'une belle de nuit

    Qui, boulevard Saint Marcel

    Le nourrissait de pluie

     

    Puis le grand accessoire

    Se mit а voyager

    Dans son bel habit noir

    Son habit noir de jais

    Après les palabres

    Pour faire un peu d'osier

    Un avaleur de sabres

    Le mis dans son gosier

     

    À un acrobate

    Servit de balancier

    Un vendeur de cravates

    Le prit comme associé

    Puis il se déplia

    Sur une permanente

    Puis il se déplia

    Car il pleuvait sur Nantes

     

    Une chauve-souris

    Demoiselle de la nuit

    Une chauve-souris

    Aimait un parapluie

     

    Elle vint chercher l'oubli

    Au fond d'un vieux manoir

    Où elle mourrait d'ennui

    Pendant que le parapluie

    Menait au Père-Lachaise

    Une vie de bâton de chaise

     

    Un jour de mauvais temps

    Un jour de mauvais temps

    Un brusque coup de vent

    lui mit les pieds devant

    On le laissa pour mort

    Dans quelque caniveau

    On le laissa pour mort

    Avec le bec dans l'eau

     

    En voyant son squelette

    Qui faisait sa toilette

    Parmi les détritus

    Et les denrées foutues

    "C'est la chance qui m'sourit !"

    Hurla la chauve-souris

    "Je le croyais perdu

    Le manche est revenu »

     

    Riant comme une baleine

    Pleurant comme une madeleine

    Une chauve-souris

    Aimait un parapluie

    Ils allèrent se dirent oui

    Dans l'grenier d'la mairie

    Une chauve-souris

    Aimait un parapluie"

    Thomas Fersen

     

    « Jour 45 Jour 47 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :