• (jour 1)

    (jour 1)

    n'ai plus l'habitude d'écrire sur un thème imposé, je me sens gênée aux entournures, le col de la page est trop serré, engoncée, je me donne l'impression d'écrire à travers un filet d'eau glacée, faussaire, fausse écrivaine, et pourtant j'ai ce désir qui m'entraîne et me traîne et me voilà à juxtaposer des mots bancals, fissurés de doute, ai-je un sens, la vie en a-t-elle, ai-je besoin de me forcer pour cracher ce texte minuscule, dois-je le reprendre, me reprendre, me repriser pour recoudre ces doutes incarnés? deux fois le mot doute et me voilà à questionner la bienséance de cette idée, qui voudrait donc lire les mots perdus d'une jeune adulte pommée (et alors dans mon esprit surgissent les acclamations et les encouragements de cet homme qui disait écrire c'est résister! battez vous, vous êtes la littérature de demain, soyez en digne, soyez en fier!)
    alors j'écris mais je serre mes lignes, cogne mes mots, pour les rendre (peut-être moins beaux) (certainement moins lisibles), je serre les dents pour ne pas grimacer devant mon niveau maigre, mon style pâteux, mes mots lourds qui ne décollent pas entrouvrir d'autres cieux, d'autres yeux. peut-être dans l'écriture retrouve-t-on un autre miroir que celui de l'armoire, mais le même questionnement incessant : suis-je assez? (bonne, poète, jolie, intelligente, pleine d'esprit, parfaite?) suis-je suffisante?
    le serai-je un jour? ai-je besoin de l'être?
    peut-être dans l'acte d'écrire faut-il retrouver cette acceptation de soi-même avant tout départ hâtif et souvent voué à l'échec; peut-être faut-il se dire, verbaliser le fait qu'on est assez, et qu'on le sera toujours du moment qu'on respire; que notre écriture est valide du moment qu'on a la force de la produire, valable dès qu'elle est écrite; peut-être faudrait-il se rappeler qu’ “écrire bien” devrait être synonyme d’ “écrire avec plaisir”, d’ “écrire avec désir”, et ne pas chercher plus loin.

    « Lettres à un jeune poète(jour 2) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :