• Je reviens doucement.

    Image : Tango
    Une très jolie découverte, un artiste qui dessine tout en légèreté et en douceur,

    pendant que j'écris avec des mots à se faire décoller les murs.

     

    Je ne sais jamais comment commencer
    lorsque tu me demandes l'histoire de ma vie.
    Je voudrais te raconter des mots légers,
    des rêves, des envies, 
    des sourires et tous ces petits bouts de toi,
    que je garde,
    toujours, que je ramasse,
    tous les jours, du bout des doigts,
    auprès de toi.

    Mais je n'ai que des mots lourds,
    des mots en colère,
    et des colères à n'en plus savoir que faire.
    De celles qui étouffent,
    qui enflent au fond des gorges
    pour n'en faire sortir plus que des couteaux.

    Des couteaux et des seaux d'eau,
    des bocaux de larmes,
    qu'on remise au placard;
    On remise et on étiquette
    pour les soirs où, très tard,
    on désinfectera nos avis
    à l'alcool de nos amours passés
    de nos souvenirs rances
    et délavés.

    J'ai des mots patauds plein la gorge.

    Peut-être que la pluie saura m'aider.

    « Il y a des jours où.Gentille petite fille. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :