• Chemin.

    J'ai ouvert les yeux. Perdu mes illusions. J'ai assombri les couleurs de la vie, lui rendant ses teintes véritables. Adieu vert franc et rouge éclatant, adieu bleu profond et joyeux jaune, blanc pur et violet mystique... Bonjour aux camaïeux de gris et noir, aux demi-teintes, aux tons pastels, hypocrites. J'ai remarqué que mon avenir ne serait pas une grande route bien dessinée, mais un sentier pas bien défini, qui croisera des torrents infranchissables et des montagnes impossibles à passer. Que je n'étais qu'une parmi des milliards. Que ma vie ne serait pas exceptionnelle, mais banale, comme celle de tant d'autres. Que je ne serais jamais quelqu'un dont tout le monde a entendu parler, que je n'aurais jamais une vie tranquille. Que je serais bien obligée de surmonter des problèmes, qu'ils soient d'argent, de famille, d'amour, de travail ou que sais-je encore ? En attendant je rêve. Je remplis mes poches de rêves, et de conneries. De milliers de conneries pour compenser les rêves que je ne réaliserai jamais...

    Chemin.

    « Secret.Aujourd'hui, mes mots sont revenus. Mais pourquoi pour lui ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :