• C'est ton adresse

    J'aurais voulu t'offrir le soleil mais je n'avais que moi

    je n'étais que moi

    j'aurais voulu t'offrir le soleil les montagnes la mer, une mer de rêves, d'alcool où les noyer, une mer de fumée pour s'y noyer, une mère ou une épaule, mille épaules si j'avais su

    si j'avais pu

    j'aurais aimé t'offrir des souvenirs incrustés de paillettes, sur lesquels on peut souffler sans qu'ils s'émiettent, disparaissent, des souvenirs en béton armé, en or plaqué pour les tristes soirées, les nuits de pluie et de fumées assassines, j'aurais aimé t'offrir mille souvenirs en tungstène élastique pour qu'ils puissent s'accrocher à chacune de tes pensées

    j'aurais aimé

    j'aurais aimé te cacher moi, me cacher mieux, ne pas t'avoir regardé dans les yeux, ne pas t'avoir laissé lire les miens

    j'aurais voulu t'offrir le soleil et je n'avais que moi

    je n'étais que moi

    ~

     

    « No titleEngineers syllogism »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 05:49

    Aie. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :