• Berce-moi

    La fille de papier
    papier ciseaux qui cisaille
    la fille qui
    qui qui qui qui entaille les lignes les mots
    les poignets les amendes de la biblio
    qui se gratte la bile la tête qui se démène se déménage
    la fille de papier papier papier pas sage
    la fille à papa - la barbe à papa même le nuage -
    la fille de papier qui s'excuse qui s'efface qui
    s'écroule qui se tasse et qui entasse dans ses paupières
    lourdes ses phrases fatiguées dans ses chaussettes qui glissent le
    long de ses mollets entaillés effilés décharnés
    la fille qui se tasse et qui entasse dans ses mains d'enfumée
    les larmes amères des échecs-échos pas tout à fait encore avalés.

    « Ma femme aux yeux pleins de larmesLe parisien éthéré »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :