• aujourd'hui les larmes amères qui tachent les mains -

    je suis rentrée sous la pluie elle avait une forme un peu de capuche

    je sentais les gouttes se glisser dans mon cou j'aurais peut-être du sourire

    mais le marteau dans le crâne le marteau dans le crâne

    verrouille les rhomboïdes 

    quand je suis rentrée paf paf les vêtements trempés au sol

    il faut s'extirper du froid petit lézard de pacotille

    me suis croisée dans un miroir

    me suis trouvée magnifique

    sursaut

    deuxième regard

    je me trouve magnifique

     

    mais quel plaisir, plaisir, plaisir

    quelle surprise

    quel bonheur

    après tant d'années à pleurer sur cette peau

    tant de haine et de rancoeur

    après tant d'aigreur

    quelle plaisir de se trouver belle

     dans ce monde où s'aimer

    est une insulte d'industriels 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires