• Je ne suis qu'une grande courbature de l'âme.
    Aujourd'hui, je me calfeutre. Ce soir, je me referme.
    Repliée sur mes os comme la cendre sur les toits,
    Courbée sous le poids d'une légéreté trop feinte,
    Je vacille et mes muscles tremblent.
    Une perle rose dans un collier de mousse,
    Une pièce d'argent dans un bain de cuivre,
    Une flamme rousse dans un pelage noir,
    Ne serais-je donc qu'une fille dans la foule ?
    Sans attaches et sans papiers,
    Sans famille ou sans domicile,
    Sans tache ou de sang bleu,
    Cinq cents homme et cinq cents femmes,
    Chacun d'eux pourrait être mon ombre et mon reflet,
    Chacune d'elle pourrait être ma mère ou ma fille,
    Cinq cents enfants sans faim ni loi, sans fin ni lieux,
    Cinq cents toits, cinq sans toi,
    Tu n'es plus là,
    Et ça se voit.

     

    Je suis toujours dans une phase d'essai :')
    Après avoir écrit quelques textes (non-publiés :'), que j'ai trouvés sincèrement non potables, j'ai un peu arrêté d'écrire, ou du moins j'ai fortement ralenti la cadence, cela lié à la fois à ma réticence d'écrire quelque chose de 'bof', mais aussi à ma rentrée scolaire (qui me mange tout mon temps et surtout mon énergie), et j'ai cru être retombée dans une phase "sans". Sans beaux mots, sans inspiration.. Sauf que !
    Bien sûr que si je me morfonds et que j'attends que le temps passe et que les mots reviennent, ça ne va pas être pour tout de suite ! Donc en attendant j'écris ! Voilà ma bonne résolution ;)
    Et même si je ne suis pas fière de vous présenter des textes 'bancals', comme celui-là
    (trop de styles différents mélangés à mon goût, un jeu à la fois sur les sons et les répétitions, qui pourrait être intéressant, mais pas assez poussé et qui n'aboutit sur rien de concret, j'en ai des choses à redire sur ce poème ! ;), eh bien je vous les mets quand même à lire, en attendant de pouvoir vous dire avec mon plus grand sourire que je suis fière de vous présenter quelque chose :D
    (bon, un quelque chose qui reste à définir mais quelque chose quand même !)
    Voilà pour ma petite histoire.. :)
    Et si vous avez de la motivation et du courage, vous pouvez toujours me faire des critiques/compliments/commentaires sur ce texte, histoire que je m'y rattaque un jour où j'aurais le courage d'écrire quelque chose de potable ;)
    (Pour ma part, j'aime bien les associations de ce poème, "courbature de l'âme", "repliée sur mes os", "la cendre sur les toits", et j'aime beaucoup la figure de style (je n'arrive plus à me souvenir du mot exact pour la définir!) "Cinq cents toits, cinq sans toi", que je trouve très intéressante. Donc.. je pense peut-être réutiliser ces éléments séparés dans d'autres poèmes parce que je les aime bien, mais là tous ensemble.. je trouve qu'ils n'ont pas d'unité.)


    votre commentaire
  • << I miss being a kid. I miss birthday parties in class with extra cupcakes and spelling tests with the extra credit word being "happiness". I miss being able to run around playing freeze tag all day without getting tired, then putting my head on the pillow at night and knocking right out with no worries or cares. I miss eating however much I wanted without a thought, and curling up on the couch with a good book and not getting up until it was done. I miss running home to watch the super nanas and the teen titans and waking up on Saturday morning for cartoons. I miss not being stressed, when everything was pure and simple.
    But what I miss the most of all was the time that seemed to never run out. >>

     

     

    Un autre texte sur lequel je suis tombée par hasard et qui m'a beaucoup touchée..
    C'est stupide d'être mélancolique à 16 ans nan ? :')


    5 commentaires
  • "Mais c'est plus fort que moi
    Et comme je n'aime pas l'homme je reste hors de moi
    Toujours ailleurs j'fais du surplace
    Même mes pensées courent et se surpassent"

    Stromae ~ Je cours.

    Une chanson que j'aime beaucoup, pas mal pour les paroles d'abord (toujours avec Stromae! ;), mais aussi pour une grande part parce que je me retrouve particulièrement dans ces quatres vers.. Courir pour moi c'est un moyen de me vider la tête, de.. me libérer de tout ce qui l'encombre, de ranger mes pensées mal emboitées..
    Alors j'ai cliqué sur le petit bouton "J'aime" !
    Vous aussi faites de même ! ;)


    2 commentaires
  • I don't want anyone else. Just you.

    Aujourd'hui c'est un jour spécial ! Un jour-anniversaire !
    Mais comme je suis machiavélique, je ne vous dirai pas de qui 3;)
    Juste que je suis très très heureuse de pouvoir le fêter, moi qui croyait qu'il n'arriverait jamais 

    Joyeux anniversaire ! 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires