• 10.05

    et voilà j'étais pétrie de belles intentions
    pétrie de soutien je me flagellais de ne pas assez soutenir j'étais en train d'opérer ma transformation
    en pâte à câlin en pâte à bisous en fondations assez solides pour soutenir tous les types de naufrage
    en train j'étais en train de découper en tout petits bouts mes jugements de valeur qui n'ont pas lieu d'être
    de détricoter mes préjugés et mes idées bien-pensantes coupantes comme du verre

    et puis dans un couloir je les ai croisés
    évadés de la grande pièce au chevalier où vaillamment les autres se fracassaient contre la quantique
    je les ai croisés comme deux algues flottant au vent des amitiés amoureuses
    (j'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux)

    depuis je suis un petit volcan volcan volcan de colère

    et je jette aux orties le bien-fondé de mes sentiments
    je n'ai pas de raison je n'en ai aucune et j'assume
    aucune aucune aucune mais je ne peux pas faire semblant pose ta main sur mon ventre sens comme il grogne et gronde
    je suis fâchée fâchée fâchée comme un tsunami vexé
    je suis vexée frustrée vexée

    je suis un petit volcan tremblant de colère et de colère et de colère

    « 9.0511.05 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :